Salifou NbiLe juge Salifou Nébié a-t-il été assassiné ? Cette question, lourde de sens, est à la recherche d’une réponse pour le moment introuvable. Mais il y a des indices. L’examen externe du corps et le scanner post-mortem, réalisés le 27 mai, par des médecins burkinabè, sont formels: il s’agit d’un «homicide volontaire». Le rapport comporte d’ailleurs une précision de taille: le «fracas osseux du crâne, consécutif à l’usage d’armes contondantes, et/ou la fracture luxation des vertèbres cervicales, sont à l’origine de la mort de Monsieur Salifou Nébié». Mais curieusement, l’autopsie réalisée par le médecin-légiste français, Stéphane Chochois, le 4 juin, dit le contraire. Aucun impact d’un «quelconque objet contondant» n’a été retrouvé. «Les lésions que présente le corps de Monsieur Nébié Salifou sont par contre compatibles avec un accident routier (piéton renversé) par un engin de forte inertie (type camion ou gros véhicule)», précise le rapport d’autopsie. Sauf que cet «accident», s’il s’agit vraiment d’un accident, est très suspect. Et il n’y a pas que ça. Le rapport du Docteur Chochois, dont Courrier confidentiel a obtenu une copie, comporte des éléments troublants. Très troublants.

Lire la suite...

symboles-de-justiceC’est fait. Après moult tractations, le dossier Salifou Nébié a été confié au juge d’instruction Théophile Nana. Il a la lourde charge d’instruire ce dossier brûlant. Cette désignation du juge constitue un pas important dans la recherche de la vérité. Mais elle renferme des énigmes et suscite de grandes interrogations.

Lire la suite...

sank«Mort naturelle», «Mort de sa maladie», «Mort accidentelle»… Et pourtant, c’est faux ! Décryptage de quelques dossiers sales de la République. Affaires Thomas Sankara, David Ouédraogo, Norbert Zongo, Justin Zongo, Salifou Nébié…

Lire la suite...

Gare aux fauteurs de troubles ! Le gouvernement ne va plus tolérer les débordements. En plus des caméras de surveillance, installées dans plusieurs zones de la ville de Ouaga, du véhicule qui sert à pomper de l’eau chaude sur les manifestants en cas de dérapage (Voir CC N° 59 du 25 mai 2014), le ministère de la Sécurité vient de prendre de nouvelles dispositions.

Lire la suite...

IMG 9289Quand on parle de prostitution, nombreux sont ceux qui pensent à ces filles qui arpentent certaines artères de nos villes pour proposer du plaisir sexuel contre de l’argent. Mais cette vision des choses doit désormais être revue car, tenez-vous bien, les prostituées ont aussi leurs correspondants masculins. Même s’ils ne sont pas pour le moment nombreux, ils font de plus en plus parler d’eux. Le sexe masculin est bel et bien entré dans cette danse où l’argent peut dicter sa loi au plaisir sexuel. Fini donc le temps où des filles détenaient le monopole de ce marché «très prospère». Des hommes qui se prostituent, on en trouve dans certaines zones de la capitale burkinabè. L’un d’entre eux a bien voulu, sous le couvert de l’anonymat, lever un coin de voile sur cette pratique. Nous l’avons baptisé «Manadja». Témoignage exclusif.

Lire la suite...

Aller au haut