Blaisessss cLes «sorciers blancs» continuent de défiler au palais de Kosyam. De prétendus experts, venus de pays occidentaux, pour rendre service au Président Compaoré. Ils vont déployer des stratégies pour l’aider à rester au pouvoir. Et comme ce genre de services est rarement gratuit, ils retourneront avec des mallettes remplies de billets craquants. Le parti au pouvoir sait qu’il joue sa survie. Pour ne pas se laisser emporter par les fortes pressions populaires, il a décidé de déployer de gros moyens pour que le référendum se tienne. Afin qu’au décompte final, Blaise Compaoré, après 28 ans de pouvoir, demeure dans le gros fauteuil de la Présidence du Faso. Eléments d’enquête.

Lire la suite...

Monsieur-Salifou-NEBIETroublant, ce qui s’est passé dans la nuit du samedi au dimanche 25 mai, non loin du poste de péage, à la sortie de Ouagadougou, route de Saponé. Le corps sans vie du magistrat Salifou Nébié, membre du Conseil constitutionnel, a été retrouvé par des passants, aux environs de 20 heures. Selon toute vraisemblance, l’infortuné n’a pas été victime d’un accident de la circulation. Sa voiture n’a pas fait de tonneau.

Lire la suite...

cameraLe régime Compaoré sait que les manifestations populaires vont s’intensifier dans les prochains mois. Et qu’au regard des enjeux politiques actuelles, il y aura, à coup sûr, des «journées chaudes» jusqu’en 2015. Et sans doute après. Les risques de menaces qui pèsent sur le «pouvoir» sont pris très au sérieux par les services de renseignements. Ils ont suivi, par le biais des caméras de surveillance, les manifestations de l’opposition, en juin et juillet 2013 et en janvier 2014, «contre la modification de l’article 37, la mise en place du Sénat et la vie chère». Les forces de sécurité, spécialisées dans le renseignement, viennent d’accentuer le système de surveillance.

Lire la suite...

cdp1Combien sont-ils exactement ? Une trentaine comme on le sussure dans le premier cercle de Roch Marc Christian Kaboré ? Difficile de le dire. Mais ils avaient prévu un brûlot. Une sorte de pamphlet qu’ils s’apprêtaient à adresser à la sphère dirigeante du CDP. Ces députés, élus sous la bannière du parti au pouvoir, mais soupçonnés d’être proches du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) de Roch marc Christian Kaboré, avaient

Lire la suite...

armeeOn ne sait pas exactement leur nombre. Mais ils ont décidé de créer un «Mouvement» pour défendre leurs intérêts. Ils ont tenté, à plusieurs reprises, de rencontrer le ministre de la Sécurité, Jérôme Bougouma, sans obtenir gain de cause. Ils voulaient savoir, trois ans après les

Lire la suite...

inoLa peur s’est véritablement installée dans certaines agences de voyages. Et à juste raison. Dans la nuit du 26 au 27 avril, l’un des responsables de Noura Voyages, Souleymane Konaté, a été tué. Mais apparemment, il n’était pas seul dans le viseur. Le chargé de communication de Talbya Voyages, Inoussa Ouédraogo, lui, a échappé de justesse à la mort. Il a été agressé, tard dans la nuit du 28 avril, par des individus armés de machettes.

Lire la suite...

Photo 3Une rocambolesque affaire d’église brûlée et de pasteur porté disparu défraie la chronique, depuis plus d’un mois, dans la zone non lotie du 9e arrondissement de Ouagadougou. Là-bas, à la lisière nord de la capitale, le pasteur Désiré Zongo était finalement qualifié par des habitants comme «un coureur de jupons». Mais dans la nuit du 15 avril 2014, des riverains en colère ont décidé de mettre fin à ce qu’ils qualifient de «dévergondage» du pasteur. Ils ont mis le feu au lieu de culte… Que s’est-il exactement passé pour qu’on arrive à ces extrêmes ?

Lire la suite...

Ils ne savent plus à quel saint se vouer. Le verdict de la Cour internationale de justice, rendu le 16 avril 2013, suite au différend frontalier Burkina-Niger, les a rattachés au Niger. Cette décision est sans recours et obligatoire pour les deux pays. Ainsi, les populations des cinq villages jadis burkinabè (rattachés initialement à la commune de Falagountou) ont cinq ans pour choisir leur nationalité. Ou ils restent dans ces villages et deviennent, de ce fait, Nigériens, ou ils rejoignent le territoire burkinabè. Mais ils font, pour le moment, de la résistance

Lire la suite...

Aller au haut