Voici le contenu

Jean Baptiste Oudraogo

Le chef de file de l’opposition, Zéphirin Diabré, a été ferme: «Si le 10 mars, (date de reprise de la médiation), la majorité présidentielle n’est pas munie d’un mandat du chef de l’Etat, la rencontre durera moins de trois minutes». Dans les hautes sphères du parti au pouvoir, on est tout aussi catégorique: «Le Président Compaoré ne délivrera pas de mandat». Du coup, le médiateur en chef, Jean-Baptiste Ouédraogo, et son staff, sont un peu «perdus». Ils tentent de jongler pour sauver les meubles. Mais pas facile. Ils ont d’abord adressé, le 20 février, une correspondance au chef de file de l’opposition (Voir CC N° 53 du 25 février 2014). Pour inciter les deux parties à revenir à la table de discussions, ils ont brandi, comme argument, le «parallélisme de forme entre l’opposition et la majorité». Une façon de dire que la majorité présidentielle n’avait pas besoin d’un quelconque mandat du Président Compaoré pour participer aux discussions. Mais l’opposition a aussitôt répliqué. Elle a remis, le 5 mars, une lettre confidentielle au président du groupe de médiateurs. Voici le contenu.

Lire la suite...

Le choc des idéologies…

DSC04390

La Constitution est claire : le dernier mandat de Blaise Compaoré s’achève en novembre 2015. Une nouvelle élection devrait donc être organisée à cette date. Et pour la première fois, les Burkinabè vivant à l’extérieur du pays participeront à l’élection du président du Faso. En attendant cette échéance, coup d’œil dans les statistiques du ministère de l’Administration territoriale et de la Sécurité : 115 partis et

Lire la suite...

Le «Chat noir du Nayala» dans l’antichambre du MPP

emile

«Nous avons déjà eu des échanges», confie un haut responsable du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). Sauf changement de dernière minute, le «Chat noir du Nayala», Emile Paré, effectuera son entrée dans le nouveau parti dirigé par Roch Marc Christian Kaboré. Le bureau politique du Mouvement du peuple pour le socialisme/Parti fédéral (MPS/PF), dont il est le président, s’est réuni le

Lire la suite...

Le congrès les 5 et 6 avril

roch

C’est officiel. Le premier congrès ordinaire du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) aura lieu les 5 et 6 avril, à Ouagadougou. La date de cette «messe» politique, initialement fixée les 30 et 31 mars, a dû changer. Les organisateurs avaient eu le «OK» pour le Palais des Sport de Ouaga 2000. Mais par la suite, ils ont été surpris d’apprendre que le ministère des

Lire la suite...

L’ADF/RDA franchira-t-elle le pas ?

 Gilbert Oudraogob

L’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) va-t-elle effectuer son entrée dans le Front républicain ? Le parti a été

Lire la suite...

Le président d’honneur du Sanguié claque la porte

Et voilà, c’est fait ! Il a démissionné. Mais c’était prévisible. Nous avons en effet été informés, en début février 2014, qu’il s’apprêtait à faire un grand saut dans le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). C’est finalement le 28 février qu’il a officiellement démissionné du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) et de la Fédération associative pour la paix et le progrès avec Blaise Compaoré (FEDAP/BC). Les premiers responsables du parti au pouvoir en ont été fortement surpris. Le 19 janvier en effet, le Premier ministre,

Lire la suite...

Ils prenaient goût à dribbler le service des Impôts

Direction gnrale des impts

Les petites entreprises privées poussent au Burkina comme des champignons après la pluie. Beaucoup d’entre elles ne vont pas au-delà du sac-à-main de leurs promoteurs du fait des capitaux limités certes, mais certaines fonctionnent ainsi pour d’autres raisons : elles préfèrent cette clandestinité pour

Lire la suite...

La «belle-mère» nationale s’installe dans le «granite»

Alizeta Gando Ouedraogo-11e67

L’opératrice économique, Alizèta Ouédraogo, vient d’étendre ses «tentacules» dans le secteur du granite. Sa société, SACBA-TP, jusque-là connue dans la construction de routes et de bâtiments, a décroché, discrètement, une autorisation d’exploitation permanente de carrière de granite dans la commune rurale de Mané, province du Boulgou. Elle exploitera le granite sur 58 ha de terrain. Production prévisionnelle : 288 000 m3 par an. La société bénéficiera d’avantages douaniers et fiscaux. Ces avantages concernent

Lire la suite...

Thomas Sankara vous parle !

Sankarrrrra

La vision révolutionnaire de feu le président Thomas Sankara a été déclinée dans un long discours qu’il a prononcé le 8 mars 1987 à Ouagadougou, face à plusieurs milliers de femmes du Kadiogo, réunies au sein de la section de l’Union des femmes du Burkina (UFB). A cette occasion, le président du Conseil national de la Révolution avait annoncé la mise en œuvre prochaine d’un

Lire la suite...

Lié à l’affaire BIB/EROH ?

72 heures après la publication de notre article sur l’affaire EROH/BIB (Voir CC N°53 du 25 février 2014), Thomas Baguemzanré, Directeur général de la société EROH (Etudes et réalisations d’ouvrages hydrauliques), par ailleurs maire de la commune rurale de Kindi, a été victime de cambriolage. Son bureau, situé au siège de l’Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF), dont il est le Secrétaire général, a été visité par

Lire la suite...

Aller au haut