• Mutinerie de 2011 : «Le Président s’est réfugié à Karpala»

  • Offensive contre les mutins de Bobo : «68 morts» !

DSC 9240

Il a claqué la porte du Régiment de sécurité présidentielle. Et il a décidé de briser le silence. «J’ai quitté le RSP parce que je ne supportais pas l’injustice», nous a-t-il dit lorsqu’il s’est rendu, fin juillet, à notre Rédaction. Moussa Kéita n’a pas tourné autour du pot. Il a passé au crible plusieurs sujets brûlants. Où était par exemple le Président Compaoré lorsque les éléments de sa garde personnelle ont pris les armes, pendant la mutinerie de 2011, pour manifester leur colère ? «Il n’était pas à Ziniaré comme on a tenté de le faire croire; il s’est plutôt réfugié au quartier Karpala, à Ouaga», confie-t-il. Et il ne s’arrête pas là.

Lire la suite...

Centrale de Kommsilga

Le PDG de SOPAM SA, Mohamed Sogli, est très fâché. Il a obtenu en 2008, suite à un appel d’offres de la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL), un marché d’un montant de 16 952 464 634 FCFA. C’était le jackpot ! Mais peu après, presque tout a basculé ! Sa société était chargée «de la construction, de la fourniture et du montage clé en main, d’une centrale diesel de production d’électricité de 18 Mégawatts à Komsilga», à quelques encablures de Ouagadougou. Il fallait transporter le bloc-moteur de la France jusqu’au Burkina. Et c’est là qu’il y a eu problème.

Lire la suite...

Odeur de remaniement

Ramaniement

Comme annoncé dans notre édition du 10 juillet, les choses se confirment. L’acte 1 consistait en la nomination d’une vague de magistrats. C’est chose faite. L’acte 2 est en cours. Le Président nommera bientôt 29 des 89 sénateurs, selon les textes régissant le fonctionnement du Parlement. Suivra l’acte 3: un remaniement ministériel. Selon nos sources, au regard du

Lire la suite...

A la recherche d’un médiateur

DSCF0027

Plusieurs policiers, radiés des effectifs de la police nationale en avril 2012, demandent la clémence du chef de l’Etat. Ils ont rencontré, en juillet dernier, le Mogho Naba afin qu’il puisse intercéder auprès du Président Compaoré. Selon les policiers révoqués, leur

Lire la suite...

Une lettre pas comme les autres

kourouma

«Si j’ai dit dans cette lettre quelque chose qui renchérit sur la vérité ou qui témoigne d’une impatience déraisonnable, je vous prie de me le pardonner. Si mes mots demeurent en dessous de la vérité et témoignent d’une patience qui me fasse tolérer un défaut de fraternité, je prie Dieu de me pardonner». Dans cette lettre adressée au

Lire la suite...

Altercation à 42 km de Tougan

La situation a failli dégénérer le 21 juillet dernier, à Di, localité située à 42 km de Tougan. Au cœur du problème, un gendarme en tenue civile. La Brigade mobile des douanes de Tougan s’y était rendue afin de contrôler les documents douaniers des motos. Mais vers 8h 15 mn, un incident s’est produit.

Lire la suite...

Ces grossesses à problèmes !

Amoureuxx

Dans les lycées et collèges du Burkina, de plus en plus de jeunes filles, à la fleur de l’âge, tombent enceinte au moment où il ne le faut surtout pas, mettant ainsi en péril leur scolarisation. Le phénomène est si grandissant qu’il devait, en principe, inquiéter la société. Les cas les plus patents, à Ouagadougou comme dans les autres provinces, ont été révélés

Lire la suite...

Aller au haut