Ça commence à mal tourner !

Militaires radisLe Président Compaoré doit probablement être mal à l’aise. En 2011, face à la vague des mutineries, il s’était octroyé le poste très stratégique de ministre de la Défense et avait pris une décision fracassante: 566 militaires ont été radiés de l’armée pour «faute particulièrement grave contre l’honneur, la morale, la probité avec incitation au désordre». Cette affaire vient de prendre une nouvelle tournure.

L'accès à l'article est réservé aux abonnés.

bouton2

Connexion Abonnement

Vous pouvez aussi nous contacter pour vous abonner en ligne.

Tél. bureau : (00226) 25 41 18 61

GSM             : (00226) 71 13 15 14


Actuellement en vente !

UneCC153

Courrier confidentiel est aussi disponible, en version papier, les 10 et 25 du mois, chez les revendeurs de journaux au Burkina Faso! (500 FCFA le journal)

Aller au haut