pm zidaLe Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, n’est pas du tout content de ce qui s’est passé. Il a convoqué, en début février, le Directeur général de la Société nationale des terrains urbains (SONATUR), Bali Traoré. Et il a été clair: il faut adresser au Général Zida une «notification» avec le vrai tarif de la parcelle de 18 993 m2 acquise dans des «conditions irrégulières». Il faut également l’enjoindre de payer, dans les délais requis, le reliquat d’un montant de 273 564 800 FCFA. Et il n’y a pas que ça.

Lire la suite...

7 cine 067L’ex-président, Blaise Compaoré, a de gros soucis. Il a cru bon de se flanquer de la tunique d’ «Ivoirien naturalisé», mais dans sa résidence de Cocody, à Abidjan, il ne cesse de passer des nuits blanches. L’affaire Thomas Sankara et celle des victimes de l’insurrection d’octobre 2014 lui collent à la peau. Le Tribunal militaire burkinabè déposera bientôt sur la table des autorités ivoiriennes une demande d’extradition. La convention signée, à ce sujet, entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, dont nous avons obtenu une copie, est bien claire: si les autorités ivoiriennes refusent de l’extrader,

Lire la suite...

zidaL’affaire suscite d’énormes interrogations au sein de la grande muette. Le Général de Division, Yacouba Isaac Zida, se fait rare. Et même très rare. Il a quitté le pays depuis quelques semaines. De hauts gradés de l’Armée nous ont confié qu’il

Lire la suite...

helicoLe contrat était fin prêt. Et le Burkina s’apprêtait à vendre à la société «A.D Con. Ltd», basée en Israël, deux hélicoptères de type MI 24 V, immatriculés BF0503 et BF0504, lorsque le Général Diendéré et ses hommes ont enclenché le putsch. Voici les détails :

Lire la suite...

Argent CNSSQui se cache derrière le blanchiment présumé, en 2015, des 86 milliards de francs CFA dont parle le compte rendu du Conseil des ministres du 9 mars ? Le rapport présenté, ce jour-là, au président du Faso par le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement (dont nous avons obtenu une copie)

Lire la suite...

PalaisPas de répit pour le Président Kaboré. Les magistrats entendent frapper plus fort ! Après la grève d’une semaine, du 24 février au 1er mars, le mouvement syndical se met encore en branle. Un mois de grève ! Du 17 mars au 17 avril. Nous avons retrouvé le préavis adressé au chef de l’Etat (Voir ci-dessous le document).

Lire la suite...

Palais de jjusticeLes magistrats sont très déterminés ! Pas question de fléchir dans le bras de fer qui les oppose à l’Exécutif. Après avoir observé du 24 février au 1er mars derniers une semaine de grève qui n’aura rien apporté du point de vue de la satisfaction de leurs revendications, ils ont décidé de donner un puissant coup d’accélérateur à leur mouvement. Et comme ils l’avaient d’ailleurs annoncé le 1er mars face aux journalistes, ils ont effectivement introduit un nouveau préavis qui expire le 16 mars et qui pourrait déboucher, si le chef de l’Etat ne réagit pas, sur une nouvelle grève dès le 17 mars. Cela entraînera sans doute une profonde paralysie dans les tribunaux car elle est prévue pour durer un mois. Mais que réclament-ils au juste auprès de l’autorité ? Nous avons réussi à obtenir l’essentiel des documents déjà déposés sur la table du Président Roch Marc Christian Kaboré.

Lire la suite...

Aller au haut