Blaisessss cEt voilà, c’est fait ! Le Conseil constitutionnel s’est déclaré «incompétent». La décision a été rendue par cette juridiction, le 7 août 2015, suite à deux requêtes d’un groupe de députés de l’ex-majorité. Ces derniers ont voulu que le Conseil frappe fort ! Qu’il dise que les «deux résolutions de mise en accusation de l’ancien Président Blaise Compaoré et de tous les membres de son dernier gouvernement» ne sont pas conformes à la Constitution. Et qu’elles soient, par conséquent, déclarées nulles et de nul effet. Mais la haute juridiction, après avoir minutieusement examiné le dossier,

Lire la suite...

IMG 8348L’opération de paiement des salaires des fonctionnaires au billetage est perçue par le gouvernement de la Transition comme une réussite. Elle a révélé plus de 1200 situations suspectes. Après les comptes, ce sont près de 2 milliards FCFA qui, selon les autorités, auraient ainsi été

Lire la suite...

uemoaLa Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), basée à Ouagadougou, croise le fer avec les tribunaux burkinabè. Des prestataires de services l’ont assignée en Justice. Ils réclament le paiement de leurs factures suite à des marchés exécutés. L’UEMOA, prise dans une sorte d’engrenage, tente de

Lire la suite...

innondationsL’actualité du 1er septembre 2009 refait surface. Elle dégage, cette fois, des odeurs nauséabondes concernant la gestion des fonds destinés aux victimes des inondations : pertes en vies humaines, nombreux dégâts matériels… La solidarité nationale s’était alors organisée. Le gouvernement avait ainsi créé un comité chargé de la gestion des ressources collectées dans le cadre des secours d’urgence aux sinistrés. Mais c’était mal connaître certains individus ou groupes d’individus. L’Autorité supérieure de contrôle d’Etat (ASCE) a donné un coup de pied dans la fourmilière. L’affaire a été récemment en partie ébruitée. Mais il y a encore des choses extrêmement graves. Complément d’enquête.

Lire la suite...

Aller au haut