L’Etat doit répondre au plus tard le 16 octobre !

Sankarrrrraaaa

Est-ce bien le corps de Thomas Sankara qui se trouve dans la tombe érigée, à son nom, par l’Etat burkinabè, au cimetière de Dagnoën à Ouagadougou ? Cette question, lourde de sens, est à la recherche d’une réponse pour le moment introuvable. Le gouvernement affirme pourtant que c’est bien la tombe de Sankara. Mais la famille de ce dernier n’en est pas sûre. Les enfants de l’ex-président du Faso, Philippe et Auguste, âgés aujourd’hui de 32 et 30 ans, n’ont jamais vu le corps de leur père après le coup d’Etat du 15 octobre 1987. La veuve Sankara non plus. Ni aucun parent du défunt. Difficile, dans ces conditions, de faire leur deuil. C’est pourquoi, le 15 octobre 2010, ils ont adressé au président

Lire la suite...

Les Ivoiriennes font tabac !

img nc

Elles sont passées maîtresses dans la qualité des services offerts aux clients des boîtes de nuit de Ouagadougou. Depuis quelques années, les jeunes filles ivoiriennes, très professionnelles et expérimentées dans les métiers de bars, ont ravi la vedette aux serveuses burkinabè. Les tenanciers des grands Night-clubs recrutent désormais leur personnel féminin parmi celles qui ont capitalisé une certaine expérience dans le domaine, au bord de la lagune Ebrié. La raison ? Elles

Lire la suite...

Ernest Nongma Ouedraogo de l UNIR-PS«Blaise Compaoré a prétendu qu’il était malade lors qu’il préparait un coup d’Etat. Non, il n’était pas malade». C’est Ernest Nongma Ouédraogo, ministre de la Sécurité sous la Révolution, qui le dit. Et il ne s’arrête pas là : «J’ai été choqué, très choqué lorsqu’après le coup d’Etat, le Front populaire, dirigé par Blaise Compaoré, a qualifié Sankara d’autocrate et de ‘traitre’». Dans cette interview, le «Monsieur Sécurité» du Président pendant la période révolutionnaire, se prononce sur certaines questions… toujours brûlantes.

Lire la suite...

Les 5 milliards à problèmes !

Argent CNSS

La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) vient encore de se fracasser le crâne. Elle a foncé, droit dans le mur, sans tenir compte des mises en garde que lui avait faites la Cour des comptes. Elle semble n’avoir pas non plus tiré leçon d’une «sulfureuse affaire» de 5 milliards FCFA qu’elle avait placés à l’extérieur, et qui avait fini par éjecter de son poste, l’ex-Directeur général, Idrissa Zampaligré. A-t-elle déjà aussi oublié ces prêts indûment octroyés à des particuliers ou à des sociétés et qui avaient défrayé la chronique ? Elle vient encore de commettre une énorme gaffe.

Lire la suite...

Plus de 23 milliards F CFA déjà dépensés

Pas trop de bruit autour des dépenses effectuées par l’Etat du Burkina Faso dans le cadre de son engagement militaire dans la crise au Mali. On sait pourtant qu’au moins 1 500 soldats de chez nous sont engagés sur le terrain. Combien coûtent-ils au contribuable burkinabè ? La réponse à cette question est contenue dans un rapport confidentiel sur les dépenses de l’Etat, et dont Courrier confidentiel a réussi à obtenir une copie.

Lire la suite...

Besoin urgent de 2 milliards FCFA !

Le ministre des Affaires étrangères, Djibrill Bassolé, ne cesse de se triturer les méninges. Son ministère a besoin d’argent, beaucoup d’argent ! La dotation budgétaire, telle qu’envisagée par l’Etat pour 2014, ne suffit pas. Bassolé et son staff ont

Lire la suite...

Monsieur le Ministre, je …

Lettre ouverte

Voici une lettre digne d’intérêt que le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Sécurité sociale, Vincent Zakané, devrait absolument lire. Mais pas seulement lui. Le problème est crucial et il importe de trouver une solution efficace et efficiente. «Lorsqu’un agent de l’Etat se bat pour obtenir un poste dans une institution internationale publique, les DRH s’empressent de le mettre en disponibilité. Il y a une hostilité manifeste envers les agents en situation de séparation temporaire. Ils sont perçus comme des gens bénéficiant d’avantages divers auprès de leurs organismes d’accueil et donc ne pouvant en aucun cas voir leur carrière continuer d’évoluer au niveau du personnel de l’Etat», affirme l’auteur de la lettre. Et il ne s’arrête pas là. Voici la suite.

Lire la suite...

Budget «réel» de célébration du 8-Mars: 140 millions FCFA

Le ministère de la Promotion de la femme et du genre estime que les fonds alloués par l’Etat pour la célébration de la Journée internationale de la femme n’est pas suffisant. Et il en parle dans un document confidentiel transmis à

Lire la suite...

Appel à la vigilance !

Redbull

L’alerte est donnée depuis l’Europe : la consommation des boissons énergisantes cause des « effets indésirables graves sur la santé ». Parmi la centaine de marques incriminées, il y a Redbull qui, pourtant, est en vente promotionnelle au Burkina.

Lire la suite...

logo NZ 18 ans

Aller au haut