Ça commence à mal tourner !

Militaires radisLe Président Compaoré doit probablement être mal à l’aise. En 2011, face à la vague des mutineries, il s’était octroyé le poste très stratégique de ministre de la Défense et avait pris une décision fracassante: 566 militaires ont été radiés de l’armée pour «faute particulièrement grave contre l’honneur, la morale, la probité avec incitation au désordre». Cette affaire vient de prendre une nouvelle tournure.

Lire la suite...

«Sous pli fermé confidentiel», classée dans des «dossiers confidentiels»

Bonne gouvernVous avez dit transparence et bonne gouvernance ? Circulez, y a rien à voir ici ! Vous voulez savoir la liste des biens du président du Faso ? Sachez, une fois pour toutes, que ce n’est pas possible au pays des Hommes intègres. C’est l’opacité totale. Pas la peine d’insister ! La loi le protège. De même que les ministres. Et tous les

Lire la suite...

Voici la liste des biens du Président

Mahamadou IssoufouAu Niger, le Président fait, à sa prise de fonction, une déclaration publique de ses biens. Au Burkina, le président du Faso transmet, au président du Conseil constitutionnel, la liste de ses biens “sous pli fermé confidentiel”. Au Niger, il y a un mécanisme efficace et efficient de vérification des biens déclarés. Au Burkina, la commission n’a jamais fonctionné. Au Niger, ... Bref, voici la liste complète des biens du Président Mahamadou Issoufou

Lire la suite...

Qui a fait ça ?

3La rage du feu était tellement forte que tout a été consumé. A l’exception des murs de la maison. Et même là, à plusieurs endroits, le ciment n’a pas résisté à la fureur des flammes. Comme si, avant de mettre le feu, on a d’abord aspergé, par le biais d’une fenêtre, un produit très inflammable. Un incendie d’origine criminelle ? Mais par qui ? Triste constat: le domicile d’Alassane Sakandé, cadre de banque et membre du Bureau politique du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) est ainsi parti en fumée, le 16 mai dernier. En pleine journée. Vers 15h. Au moment où les

Lire la suite...

Tiao touche un salaire brut de 833 000 FCFA 

Luc Adolphe TiaoVoici les salaires officiels du Premier ministre, des membres du gouvernement et des présidents d’institutions. A cela se greffent des avantages qui ne figurent pas dans le décret ci-dessous. Et en plus, ils ont droit à un bonus lorsqu’ils quittent leurs fonctions. Article 5 : «Le Premier ministre, les présidents d’institutions et les membres du gouvernement conservent leur rémunération et leurs avantages pendant une période de six (06) mois après la fin de leur fonction politique

Lire la suite...

Qui imite la signature de Dr Koumaré ?

CNTSIl se passe des choses «terribles» au Centre national de transfusion sanguine (CNTS). Quelqu’un se sucre sur le dos de l’ex-Directrice du Centre régional (CRTS) de Ouagadougou, Dr Alice Koumaré/Kiba. Sa stratégie ? La voici: il utilise, de façon frauduleuse, les références de carte d’identité de la «bonne dame» et imite, sans vergogne, sa signature. Combien de francs a-t-il empoché à l’insu du docteur Koumaré ? La comptabilité du CNTS dégageait tellement d’odeurs nauséabondes que l’ex-Directrice régionale a

Lire la suite...

A-t-on voulu favoriser certaines entreprises ?

cantinesEt voilà ! Les langues commencent à se délier. Suite à notre article «Conseil des ministres: il y a quelque chose de louche !» (Voir CC N°33 du 10 mai 2013), le ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (MENA) est sorti du silence.

Lire la suite...

Les vérités du REN-LAC

renlacHalte sur l’«inventaire des cas manifestes de corruption restés impunis au Burkina Faso/Période 2006-2010)». Dans ce document de 50 pages, transmis en 2011, sous pli fermé, au Premier ministre Luc Adolphe Tiao, le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) fait une analyse du phénomène de la corruption au «pays des hommes intègres». Voici un large extrait.

Lire la suite...

Aller au haut