228 militaires réclament plus d’1 milliard FCFA

soldatsEt voilà ! Le Conseil d’Etat a tranché. Cette haute juridiction, «statuant publiquement, contradictoirement, en matière administrative et en dernier ressort», a condamné, le 29 juin 2012, l’Etat burkinabè à payer à 228 militaires, la somme totale de 1 072 325 000 FCFA. Ces soldats, composés d’Officiers, de Sous-officiers et de militaires du rang, ont

Lire la suite...

Le dossier Norbert Zongo sur la table des juges !

Norbeert ZongMais qui a assassiné le journaliste Norbert Zongo, ses deux collaborateurs, Ablassé Nikiéma et Blaise Ilboudo, ainsi que son jeune frère, Ernest Zongo, le 13 décembre 1998, sur la route de Sapouy, dans la province du Ziro ? La Justice burkinabè semble avoir jeté l’éponge depuis 2006. Mais les ayants droit des personnes assassinées et le Mouvement burkinabè des droits de l’Homme et des peuples (MBDHP) sont loin d’avoir baissé les bras. Ils ont saisi la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples. Et ça commence à bouger !

Lire la suite...

Allo, «Badenya» ! Comment ça va ?

Le bataillon BadenyaLe Burkina Faso a envoyé 660 militaires au Mali et non 500 comme annoncé par le Conseil des ministres. Le contingent, baptisé «Badenya», est parti le 23 janvier dernier avant même que l’Assemblée nationale ne donne son autorisation. Mais, par la suite, la situation a été «légalement» régularisée. Le gouvernement a été soumis à deux auditions, les 30 et 31 janvier, par la Commission des Affaires étrangères et de la Défense de l’Assemblée nationale. Nous avons retrouvé le rapport confidentiel de la CAED. Voici des extraits.

Lire la suite...

«Si le Premier ministre persiste, …»

PrsidentLe Premier ministre Luc Adolphe Tiao n’oubliera pas de sitôt l’incident qui s’est produit le 18 mars à l’université de Ouagadougou. Il s’y est rendu mais il a dû rebrousser chemin sous la pression des étudiants. Le président de l’Association nationale des étudiants burkinabè, section de Ouagadougou, qui a suivi de près les événements, fait, dans cette interview, un décryptage de la situation. Et interpelle, de vive voix, les autorités sur les conditions de misères que vivent les étudiants. A commencer par le président du Faso…

Lire la suite...

Ainsi, Joseph Paré l’a échappé bel !

Joseph ParA quoi servent les rapports de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat ? Le cas de l’ex-ministre des Enseignements secondaire, supérieur et de la Recherche scientifique, Joseph Paré, continue de défrayer la chronique. Il a été sommé par l’ASCE de rembourser 262 586 309 FCFA. Lorsque ça a commencé à chauffer, il a été contraint de

Lire la suite...

On émerge pourtant…

de-quoi-je-me-meleChez nous, l'émergence, c'est ce qu'on voit, pas ce qu'on sent. Tu vois ces immeubles là-bas ?... Ces belles maisons à Ouaga 2000 ? … cette voiture dernier cri qui roule là-bas? Tu as compté le nombre de voies bitumées ? Tu as vu les nouveaux feux tricolores sur la Nationale 1 à l’entrée de Ouaga ?

Lire la suite...

Vous risquez la prison !

ProstiuL’ex-maire de Ouagadougou a tiré sa révérence de l’hôtel de ville sans réussir à discipliner les tenanciers de chambres de passe. Dans la croisade qu’il a entamée en début 2008 pour faire fermer les maisons-closes insalubres, Simon Compaoré a trébuché sur le refus des propriétaires et gestionnaires de ces… «boutiques». Depuis lors, plusieurs bâtiments initialement destinés à l’usage d’habitation ont été vite transformés en chambres de passe.

Lire la suite...

Aller au haut