Qui en veut à Saran Sérémé ?

Sran SrmElle est silencieuse. Pourtant, elle souffre le martyre. Depuis qu’elle a démissionné du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, parti au pouvoir), en septembre 2012, Saran Sérémé est visiblement dans l’œil du cyclone. Elle a échappé, de justesse, à des tentatives d’empoisonnement; elle a été victime d’agression et de menaces de mort. Et ce n’est pas tout.

Lire la suite...

Moi, Président ?

DiendrConfusion et incertitude au sein du CDP. Certains hauts responsables du parti se posent de nombreuses questions. Ils spéculent, à n’en point finir, mais à voix basse, sur celui qui pourrait succéder à Blaise Compaoré en 2015, au cas où ce dernier décidait de ne pas tordre le cou à la Constitution. Et voilà que

Lire la suite...

Salif Diallo crée l’AAIC 

salif diallo 89Voulez-vous savoir les dernières actualités de Salif Diallo ? Et bien, voici quelques-unes: l’ancien «bras droit» de Blaise Compaoré a créé l’Agence africaine d’

Lire la suite...

Bernadette, 28 ans, abattue par un militaire du RSP

maoQui l’aurait cru ? La scène s’est déroulée vite, très vite, et sans regret apparent. Au point qu’on se demandait si le meurtrier, le Caporal Alphonse Lompo du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) jouissait de toutes ses facultés mentales. Et pourtant !

Lire la suite...

Affaires louches au ministère de la Santé

En septembre 2012, le Premier ministre Luc Adolphe Tiao avait tapé du poing sur la table et promis qu’il y aurait une suite. Six mois après, c’est le silence total ! Les rapports d’enquête parlementaire sur les subventions publiques dans le secteur de la santé et sur la corruption dans les marchés publics ont-ils été

Lire la suite...

Où sont passés les 46 643 999 FCFA ?

Lire la suite...

Où sont passés les 31 157 023 FCFA ?

Lire la suite...

Où sont passés les 28 431 151 FCFA ?

Lire la suite...

Bernard Lédéa Ouédraogo indiscipliné ?

bernard-9ae2cVous souvenez-vous ? En 2006, l’instance dirigeante du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a frappé fort: plus de 200 personnes, accusées d’avoir violé les textes du parti, ont été exclues sans autre forme de procès.

Lire la suite...

Aller au haut