Blaise Compaoré dans une affaire louche !

Blaise compaoreeeeeeL’affaire commence à faire grand bruit. Et à l’allure où vont les choses, il est temps que notre Président parle. Il doit expliquer au peuple burkinabè pourquoi son nom et sa signature sont mêlés à une affaire de «faux décrets». L’affaire est grave,

Lire la suite...

Y aura-t-il vraiment sanctions ?

latLe Premier ministre Luc Adolphe Tiao avait tapé du poing sur la table, en septembre dernier, et affirmé, avec force détails, qu’il y aurait des sanctions «au plus tard dans le mois d’octobre». Octobre est passé. Et aucune sanction n’a été pour le moment prise, ni rendue publique

Lire la suite...

«Pièces justificatives égarées»

«Je reconnais seulement le montant de 180 610 francs CFA exercice 2007 dont les premières pièces justificatives ont été égarées par les services techniques de la commune rurale de Boni. Je reconnais également que je ne suis ni redevable à la commune rurale de Boni, ni à l’Etat burkinabè, dans la mesure où les photocopies des pièces justificatives ont été remises à un des responsables de la collectivité locale qui le reconnaît encore par écrit».

Lire la suite...

«Si la CEDEAO nous attaque, …»              

oumarAl Qaida au Maghreb islamique (AQMI) se dit prête à en découdre avec les forces de la CEDEAO. L’un de ses commandants militaires, Oumar Amarha, qui a accordé, par téléphone, une interview à Courrier confidentiel, ne mâche pas ses mots:

Lire la suite...

«Nous ne sommes pas des terroristes»

Ansar EddineLe groupe islamiste Ansar Eddine, l’un des groupes armés qui occupent le nord du Mali, a décidé, officiellement, lors du récent conclave de Ouagadougou, de s’ouvrir au dialogue. Mais il fait des mystères autour de ses revendications.

Lire la suite...

La déclaration secrète de Ansar Eddine

La délégation du groupe Ansar Eddine, conduite par Alghabass AG Intalla, repartira à Tombouctou avec, dans ses valises, la déclaration qu’elle avait prévue de rendre publique à Ouagadougou.

Lire la suite...

Les larmes silencieuses des personnes vivant avec le VIH

vihLa plus grande angoisse du monde s’est emparée des Burkinabè vivant avec le VIH/Sida depuis que certaines molécules du traitement se font rares dans les points de distribution des médicaments antirétroviraux (ARV). Un compte à rebours infernal pour des dizaines de milliers de personnes infectées.

Lire la suite...

Journées chaudes en perspective !

L’affaire Flavien Nébié, élève en classe de CM2, tué, le 6 décembre 2000, à Boussé (province du Kourwéogo), lors d’une grève des élèves, refera surface, de façon énergique, en décembre. 12 ans déjà que ce dossier brûlant traîne en Justice… sans qu’il y ait justice.

Lire la suite...

Dans l’antichambre de la morgue

05 Entre- morgueSur l’avenue du capitaine Thomas Sankara, à la hauteur de l’hôpital Yalgado Ouédraogo, il y a deux grands portails noirs auxquels les passants ne prêtent pas toujours attention ou feignent de n’avoir pas vus.

Lire la suite...

SACBA-TP de la “belle-mère nationale” se tape un gros marché

Alizeta Gando Ouedraogo-11e67De nombreux lecteurs nous ont écrit à propos de ce marché de 7 647 615 400 FCFA TTC, attribué à l’une des sociétés pilotées par Alizèta Ouédraogo.

Lire la suite...

Aller au haut