«Ces rapports seront examinés en Conseil des ministres pour la prise de sanctions appropriées au plus tard dans le mois d’octobre»

latVoici ce que le Premier ministre Luc Adolphe Tiao a dit en mi-septembre dans les locaux de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat (ASCE). Huit mesures urgentes…

Lire la suite...

Le PM ira-t-il jusqu’au bout ?

L’affaire défraie la chronique ! Et semble même avoir provoqué une sorte de «séisme» dans certains milieux. Depuis que le Premier ministre, Luc Adolphe Tiao, a ordonné à l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat (ASCE) de lui fournir, “dans un délai de dix (10) jours, la liste des personnes identifiées dans tous ses rapports comme responsables de fautes lourdes de gestion ou de détournement de deniers publics”, nombreux sont ceux qui cherchent à sauver leur tête.

Lire la suite...

Voici la 2è liste !

ombreAprès la publication de la liste des personnes épinglées dans les rapports de l’ASCE en 2010 et 2011 (Courrier confidentiel du 25 septembre), voici celle des présumés responsables “de fautes lourdes de gestion ou de détournements de deniers publics” identifiés dans les rapports de l’ASCE en 2008 et 2009, et transmise au Premier ministre.

Aller au haut