«Il y aura des sanctions !»

Voici les huit mesures urgentes annoncées par le Premier ministre Luc Adolphe Tiao le 14 septembre. Des mesures mais aussi un chronogramme précis d’exécution… «Je veillerai personnellement à la tenue effective d’assises nationales sur la corruption avant la fin de l’année 2012», a-t-il déclaré. Et ce n’est pas tout…

Lire la suite...

Au nom de la transparence dans la gestion des affaires publiques

Le Premier ministre Luc Adolphe Tiao a tapé du poing sur la table ! Ses propos, aux allures de menaces, ont dû troubler le sommeil de certains «voleurs» de la république. Il a demandé, le 14 septembre, à l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat (ASCE) de lui fournir, «dans un délai de dix (10) jours, la liste des personnes identifiées dans tous ses rapports comme responsables de fautes lourdes de gestion ou de détournement de deniers publics». Et il a été clair: un rapport sera établi sur chacune de ces personnes.

Lire la suite...

Voici la liste des personnes accusées de corruption, de fautes lourdes de gestion et de détournements de deniers publics

«L’ASCE me fournira, dans un délai de dix (10) jours, la liste des personnes identifiées dans tous ses rapports comme responsables de fautes lourdes de gestion ou de détournement de deniers publics», a déclaré le Premier ministre Luc Adolphe Tiao le 14 septembre. La liste est prête. Elle est confidentielle. Mais nous avons réussi à l’obtenir !

Aller au haut