Le suspense...

La CEDEAO va-t-elle mettre en branle 3000 hommes, comme prévu, pour déloger les rebelles qui occupent le nord du Mali ? On avance, à coup sûr, vers ce scénario: le ministre burkinabè des Affaires étrangères, Djibrill Bassolé, a été clair: s'ils n'acceptent pas de libérer cette zone par la négociation, ils partiront de force. Or le MNLA, après avoir affirmé sa disponibilité pour le dialogue, a aussitôt proclamé l'indépendance de l'Azawad. Et s’il reste intransigeant, la CEDEAO pourrait être tentée de le déloger par la force. Mais ce que cette dernière oublie, c'est que les rebelles sont très bien armés et maîtrisent bien le terrain.

Lire la suite...

Véhicules de luxe pour la Présidence

Mercedes benzExtrait du rapport du Conseil des ministres du 4 avril 2012: ''Le premier rapport est relatif à la validation de l’opération pour l’acquisition de cinq (05) véhicules Mercedes Benz E 200 CGI, avec la société SEA-B, au profit de la Présidence du Faso pour un montant de deux cent quarante quatre millions neuf cent quatre vingt dix-neuf mille neuf cent quatre vingt seize (244 999 996) F CFA TTC.''

Lire la suite...

Michelle, prostituée européenne établie à Ouaga

Prostitution  OuagadougouuL’ «industrie» du sexe se porte bien à Ouagadougou ! Après les «filles à tabouret» dans les bas-quartiers, puis les «trotteuses» sur l’avenue Kwamé N’Krumah et les «filles à moto», sillonnant les principales avenues du centre-ville de la capitale burkinabè, voici venu le printemps des prostituées de race blanche.

Lire la suite...

Notre Armée…

Militaires burkinabTrès cher ami,

Je vais droit au but: voici des réponses aux questions que tu m'as posées dans ta lettre du 5 avril: sache que pour la gestion budgétaire 2012, l'enveloppe allouée au ministère de la Défense pour les transferts courants, est de 1 118 165 000 FCFA contre une dotation de 1 122 336 000 FCFA en 2011. Comme tu le constates, il y a eu une baisse de 4 171 000 FCFA, donc 0, 37%.

Lire la suite...

«Le dossier Thomas Sankara dérange…»

uneL’affaire Thomas Sankara connaîtra un tournant décisif le 26 avril. La Chambre criminelle de la Cour de cassation passera au crible la plainte contre X pour séquestration sur la personne de l’ex-président du Faso, Thomas Isidore Noël Sankara (Voir notre édition du 10 février 2012). L’enjeu est de taille: depuis le 15 octobre 1987, «Thom Sank» n’est plus réapparu. Son corps n’a jamais été remis ni présenté à sa famille.

Lire la suite...

Le cas Compaoré

Blaise compaorY a-t-il une vie en dehors de la Présidence ? Notre chef de l’Etat, Blaise Compaoré, grand médiateur devant l’Eternel, doit sans doute être en train de se triturer les méninges. La Constitution est claire: il ne peut pas être candidat à l’élection présidentielle de 2015. Il va donc devoir quitter le fauteuil de Président après 28 ans de règne. Et il sait bien qu’il pourrait être pris dans les filets de certaines juridictions internationales.

Lire la suite...

Comment le commissaire Sondo a précipité le limogeage du ministre

Paul SondoLes choses sont allées vite, très vite. Le Président Compaoré n'avait pas trop le choix. Le rapport transmis par le Directeur général de la police, Paul Sondo, suite au tumult engendré par le témoignage dans la presse du jeune mécanicien, Adama Kima, qui dit avoir été battu par des agents de sécurité, a été l'élément fatal pour le ministre de la Justice, Jérôme Traoré. La pression populaire aidant, et de peur que de nouvelles manifestations ne mettent à mal le pays, les hautes autorités ont tranché dans le vif. Pourtant, le rapport du commissaire Sondo était biaisé. Et il n'y a pas que ça.

Lire la suite...

Aller au haut