Il tente d’arnaquer 212 millions de F CFA

Trafic dorC’est une affaire de gros sous pour laquelle toutes les tentatives de médiation ont échoué. Et voilà Issaka Lamoussa Sawadogo et Alain Myard devant le parquet. Cela, à la suite d’une crise de confiance entre le jeune burkinabè de 33 ans et le Français de 56 ans, aux cheveux blanchis et tirés vers l’arrière.

Lire la suite...

Le chemin de croix des militaires radiés

Militaires burkinabLes militaires radiés de l'Armée, en juillet dernier, suite aux mutineries qui ont secoué le pays dans le premier semestre de 2011, ne savent pas à quel saint se vouer. L'arrêté de radiation, signée par le ministre de la Défense, Blaise Compaoré, les invite "à faire valoir leurs droits".

Lire la suite...

Sourde, muette, belle et prostituée !

prostitueVendredi, 30 décembre 2011. Avenue du Docteur Kwamé N’krumah, nous y voilà ! Il est 23h10. La circulation est beaucoup moins dense. Mais l’ambiance est, comme d’habitude, féérique. Les gigantesques et scintillants bistrots qui jouxtent « la blus belle avenue de Ouagadougou »

Lire la suite...

Très cher ami,

EnveloppeJe viens de recevoir de nouveaux documents relatifs à la Présidence du Faso. Il en ressort qu’il y a des zones d’ombre dans l’exécution de certains marchés, et non des moindres. Comme je te l’avais promis dans ma lettre confidentielle du 10 janvier, je vais, à présent, te donner des précisions.

Lire la suite...

Présumé innocent !

Tout le monde, ou presque, a sauté, à bras raccourcis, sur l’ex-DG des douanes, Ousmane Guiro. La découverte de cantines contenant près de deux milliards de francs CFA et des objets de valeurs, à domicile, et qui lui appartiendraient, a mis la république en branle. A commencer par le Président Compaoré qui l’a éjecté, séance tenante, de son poste de DG.

Lire la suite...

Le président... et les fosses sceptiques

Thomas SANONLa grogne s'accentue au Conseil économique et social (CES). Au coeur de la discorde, des dépenses jugées très louches par de nombreux travailleurs.

Lire la suite...

Idrissa Traor Conseil constEn 2008, le président du Conseil constitutionnel, Idrissa Traoré, pris dans les filets de la Cour des comptes, a été sommé de s’expliquer sur l’utilisation qu’il a faite des fonds spéciaux mis à sa disposition par l’Etat. Il a tenté de «jongler» pour sortir du rouleau compresseur de la haute juridiction chargée du contrôle des finances publiques.

Lire la suite...

Justifiez vos caisses noires !

MaletteIl y a une opacité totale autour de l'utilisation des fonds spéciaux accordés par l'Etat à certaines personnalités. Ces "gourous" de la république brassent des centaines de millions, font des dépenses à leur guise avec l'argent du contribuable sans apporter le moindre justificatif. Pourtant, un décret signé en 2003 les oblige à rendre compte des dépenses effectuées.

Lire la suite...

Le ministre des Finances a-t-il paniqué ?

Lucien Marie Noel BembamabaAbsent de Ouagadougou au moment de l’arrestation et de la destitution de l’ex-DG des douanes, le ministre Lucien Marie Noël Bembamba a été pratiquement mis devant le fait accompli. Il ne pouvait plus rien pour sortir Ousmane Guiro du pétrin. Pris la main dans les… cantines, son destin était clair. Il fallait faire vite pour limiter les dégâts de cette affaire qui venait de ternir, une fois encore, l’image du Burkina. Le grand argentier et beau-frère du Président Compaoré était, dit-on, tellement paniqué qu’il

Lire la suite...

Aller au haut