Chériff SyLes membres du Conseil national de transition (CNT) ont tenté de dribbler tout le monde. Ils ont entretenu un flou artistique autour de leurs émoluments. Certains, issus essentiellement de la société civile, ont même menti qu’ils n’avaient reçu aucun centime. D’autres encore ont tronqué les chiffres pour les renvoyer à la baisse. Se disant sans doute que leur mensonge serait pris pour parole d’évangile. Mais la vérité a fini par les rattraper.

 

Lire la suite...

aérosoléY a-t-il vraiment un contrôle sur la gestion des fonds publics au ministère de la Sécurité ? La situation est suffisamment préoccupante. Certaines dépenses, effectuées à coup de millions, font froid au dos. Surfacturation, violation flagrante des textes régissant les marchés publics, évasion fiscale (Voir CC N° 72 et 73). Et ce n’est pas tout. Encore un coup d’œil dans les tiroirs du ministère. Et que voyons-nous ? Un marché de 544 444 310 FCFA TTC attribué à la société Invoice-Ralph R.C.Y International, basée au Liban. Le contrat de dix pages auquel est accroché la facture, ne comporte ni la signature des autorités du ministère des Finances, ni celle du contrôleur financier. L’ex-ministre de la Sécurité, Jérôme Bougouma, et son Directeur administratif et financier, Yamba Léonard Ouoba, dont les signatures trônent au bas du document, ont allègrement tordu le cou à la loi. Et dans ce «flou artistique», ils ont effectué des dépenses faramineuses. Un aérosol qui coûte en réalité 9 840 FCFA, donc 17 184 francs si l’on inclut la TVA et les frais de douane, a ainsi été acheté à 5 248 000 FCFA ! Une perte sèche pour le Trésor public. Mais il n’y a pas que ça. Notre enquête.

Lire la suite...

Kuilbila Jean Sylvestre SamLa grogne monte de plus en plus à la douane. Suite à mutinerie de 2011, l’ex-Président du Faso, Blaise Compaoré, sentant que son fauteuil pouvait encore basculer, a donné des instructions afin que des fonds soient débloqués pour satisfaire les revendications des corps militaires et paramilitaires. La douane avait ainsi reçu un milliard de francs afin de se doter en effets d’habillement. Le matériel, commandé dans des conditions louches avec la société française MARCK, est arrivé au Burkina en 2012. Mais jusqu’à présent, aucun douanier ne peut porter ces tenues. Il y a un problème. Un gros problème.

Lire la suite...

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie. Et à l’allure où vont les choses, certaines «têtes» du ministère de la Sécurité risquent de tomber. Selon nos sources, l’alerte a été donnée en 2010. Mais le dossier avait été classé. Certaines personnes, tapis dans l’ombre au ministère de la Sécurité, ont tenté de l’étouffer. Mais depuis deux mois, il a été ressorti des tiroirs et déposé sur la table des gendarmes. Tellement les faits sont graves. Plusieurs personnes ont été

Lire la suite...

Jean GuionMais où est passé Jean Guion ? Celui que de nombreux observateurs qualifient de «griot de Blaise», tellement il était «versé» dans le culte de la personnalité, a disparu de la scène. Il s’est éclipsé au moment où son mentor, Blaise Compaoré, a pris la fuite. Mais jusqu’à la dernière minute, il était aux bottesde «l’enfant terrible de Ziniaré». A l'issue de la manifestation populaire du 28 octobre (deux jours donc avant le coup de boutoir final qui a éjecté le Président de son fauteuil), Jean Guion avait diffusé, par mail, un message tendant à ternir l’image de cette marche de protestation. Il a tenté, de façon subtile, de minimiser le chiffre de «un million» de manifestants brandi par les organisateurs. Le mail, envoyé à de nombreuses personnes dans le monde, avec sans doute pour objectif de sauver la tête du Président Compaoré, s’en prenait vertement au «Balai citoyen». Voici ce qu’il a dit:

Lire la suite...

Qui en veut à Guy Zongo, le fils du Directeur de publication de l’Indépendant, Norbert Zongo, assassiné en décembre 1998 ? De lugubres individus ont cambriolé nuitamment son domicile, le 22 décembre dernier, entre 1h et 3h du matin. Certains signes montrent qu’il ne s’agit pas d’un cambriolage ordinaire.

Lire la suite...

logo NZ 18 ans

Aller au haut