Prison de haute sécuritéUn projet d’attaque de la Prison de haute sécurité en vue de libérer des prisonniers accusés de terrorisme a été déjoué. Cinq personnes dont un militaire spécialiste des explosifs, ont été interpelées en décembre 2017 par la gendarmerie, à Ouagadougou. Voici les détails.

 

L'accès à l'article est réservé aux abonnés.

bouton2

Connexion Abonnement

Vous pouvez aussi nous contacter pour vous abonner en ligne.

Tél. bureau : (00226) 25 41 18 61

GSM             : (00226) 71 13 15 14


Actuellement en vente !

Une CC147

Courrier confidentiel est aussi disponible, en version papier, les 10 et 25 du mois, chez les revendeurs de journaux au Burkina Faso! (500 FCFA le journal)

Aller au haut