MG 5128Que s’est-il passé ? Que préparait le Colonel Barry ? Les langues commencent à se délier. Plusieurs militaires affirment avoir été contactés dans le cadre d’une action de déstabilisation. Certains affirment avoir reçu de l’argent de la part de l’ex-ministre de la Sécurité, le Colonel Denise Auguste Barry. Le 5 janvier, le parquet militaire a davantage planté le décor : «Une importante somme d’argent a été saisie et mise sous-main de justice». Mais sans autre précision. Il s’agit en réalité de 21, 5 millions de francs CFA. Mais il n’y a pas que ça.

Lire la suite...

ferOn croyait que le «scandale de 400 millions de francs CFA», qui a fortement éclaboussé, il y a quelques mois, le Directeur général du Fonds spécial routier du Burkina (FSR-B) et éjecté de son fauteuil, le Directeur financier et comptable (DFC), Laurent Lingani, avait servi de leçon. Mais voici qu’un nouveau scandale tient, à la gorge, le DG, Adama Ouédraogo, et Roger Zango, bombardé du titre pompeux de DFC. En moins de 24 heures, ils ont

Lire la suite...

Boukare CompaoreLe divorce est consommé. Le Secrétaire permanent des Engagements nationaux et des Programmes d’urgence (SPENPU), Boukaré Compaoré, a été limogé au Conseil des ministres du 30 décembre 2017. Nommé par le président du Faso le 30 novembre 2016, le

Lire la suite...

savanL’atmosphère n’est pas au beau fixe entre les associés de la radio SAVANE FM. Deux d’entre eux estiment être exclus « illégalement ». L’affaire a été portée devant le tribunal du commerce qui a tranché, en première instance, en leur faveur. Une reddition des comptes de la radio a donc été ordonnée par le Tribunal. Nous avons obtenu le rapport d’expertise.

Lire la suite...

Sortie de promotionA l’Ecole nationale de police, les campagnes de bancarisation des futurs fonctionnaires de police donnent lieu à des pratiques honteuses.

Lire la suite...

Prison de haute sécuritéUn projet d’attaque de la Prison de haute sécurité en vue de libérer des prisonniers accusés de terrorisme a été déjoué. Cinq personnes dont un militaire spécialiste des explosifs, ont été interpelées en décembre 2017 par la gendarmerie, à Ouagadougou. Voici les détails.

Lire la suite...

Aller au haut