spermeAu Burkina Faso, quand on parle de méthodes contraceptives, les regards se tournent généralement vers l’autre moitié du ciel. Et cela se comprend. Car la plupart des méthodes sont conçues pour être administrées chez la femme : la pilule, le norplant, l’injectable, les implants, le stérilet, la ligature des trompes, et j’en oublie. Chez l’homme, on parle généralement du préservatif masculin. Mais il y a une méthode chirurgicale applicable chez l’homme pour empêcher la procréation  :

bouton2 Connexion Abonnement

Vous pouvez aussi nous contacter pour vous abonner en ligne.

Tél. bureau : (00226) 25 41 18 61

GSM             : (00226) 71 13 15 14


Actuellement en vente !

cc123

Courrier confidentiel est aussi disponible, en version papier, les 10 et 25 du mois, chez les revendeurs de journaux au Burkina Faso! (500 FCFA le journal)

logo NZ 18 ans

Nos dix dernières Unes

Aller au haut