Actuellement en vente - CC N°70 du 10 au 24 Novembre - (500 FCFA)

TRANSITION Voici le nouveau gouvernement !

TRANSITION Voici le nouveau gouvernement !

min1 – Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Régionale : Michel KAFANDO

2 – Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants : Yacouba Isaac ZIDA

COMMUNIQUE: Fin de mission du Chef de file de l’Opposition

ZephvL’insurrection populaire du 30 Octobre 2014 a rendu inopérante l’Assemblée nationale, institution dont découle le Chef de file de l’Opposition, en vertu des dispositions de la loi. Une décision du Conseil Constitutionnel a par la suite constaté l’indisponibilité définitive de cette Assemblée Nationale, consacrant ainsi sa fermeture jusqu’à l’organisation des élections devant marquer la fin de la transition.

TRANSITION AU BURKINA : Acte 1 du chronogramme

16 novembre

- Désignation du président de la transition au plus tard à minuit...

17 novembre

- Validation au Conseil constitutionnel du président de la transition (10h)

- Processus de désignation des représentants des différentes composantes pour la composition du Conseil national de transition dont les listes seront déposées auprès du Président national de la transition, au plus tard le 21 novembre à 12h.

PALAIS DE KOSYAM : La dernière nuit de Blaise Compaoré

blaise pC’était chaud, très chaud ! Le Président Compaoré a quitté dare-dare le palais présidentiel le 31 octobre. «Vers 12h», précise une source militaire. Pourtant, la veille, dans la matinée, il croyait encore pouvoir contrôler la situation. Erreur ! Les «choses» se sont accélérées. Vite, très vite ! Au point que son espoir s’est défait à vive allure. Le «patron de Kosyam» est cependant revenu à la charge. Dans la nuit du 30 octobre, il a essayé, une dernière fois, de colmater les brèches. Mais le danger était imminent. L’un de ses fidèles l’informe qu’une partie de l’armée «est en train de le lâcher». Il convoque alors une réunion d’urgence dans la «résidence kilo» (C’est ainsi que les militaires du RSP appellent la résidence du chef de l’Etat). En cercle restreint, lui et ses proches collaborateurs tranchent dans le vif. Chronique d’une nuit agitée. Et d’un départ précipité.

MARIAM SANKARA A PROPOS DE LA CHUTE DE BLAISE COMPAORE : «Le peuple burkinabè est enfin libéré d’un despote»

mariamLa plainte contre X pour assassinat de Thomas Sankara est-elle définitivement classée ? Non, répond Mariam Sankara, la veuve du Président assassiné. Elle se bat, depuis près de trois décennies, pour que justice soit rendue. Et voici enfin une lueur d’espoir. Le régime Compaoré, issu du coup d’Etat sanglant du 15 octobre 1987, s’est écroulé. Belle occasion pour Mariam Sankara de relancer le dossier. Lorsque nous l’avons contactée, elle a manifesté son entière disponibilité à répondre à nos questions. Elle passe ici au crible des sujets brûlants: l’insurrection populaire du 30 octobre, le processus de transition, l’oeuvre de Thomas Sankara, l’indépendance de la Justice. Et ce n’est pas tout: elle décoche aussi des flèches sur Blaise Compaoré.

CHARTE DE LA TRANSITION : Voici l’avant-projet !

1 IMG 1080Ce document, conçu par les partis membres du Chef de file de l’opposition, des organisations de la société civile et des autorités coutumières et religieuses a été remis, le 9 octobre, au Lieutenant-Colonel Zida.

PENSION CIVILE AUX ANCIENS CHEFS D’ETAT : Blaise Compaoré percevra 4 000 000 FCFA par trimestre

Blaise ccccompLe Président Compaoré a été «balayé» par la rue. Mais l’Etat va devoir lui payer, tous les trois mois, une pension civile. L’ancien chef de l’Etat devrait donc percevoir, fin janvier 2015, 4 millions de francs CFA. Le décret N° 2011-825/PRES/PM/MEF/MFPTSS du 27 octobre 2011, fixant la pension civile accordée aux anciens chefs d’Etat, devrait également s’appliquer au

DECLARATION A LA RTB : Signé Général Lougué !

PHOTO LOUGUE RTBVoici la déclaration du Général Kouamé Lougué le 1er novembre à la Télévision nationale. Il a parlé mais le message n’a pas atteint le peuple burkinabè. La RTB, ayant appris que les manifestants venaient dans ses locaux, a coupé ses émetteurs.

APRES LA CHUTE DU REGIME COMPAORE : Questions d’urgence !

Il y a des choses à faire vite, très vite ! Le Front de résistance citoyenne (un regroupement de plusieurs organisations de la société civile) égrène dans ce document cinq points essentiels. Il est impératif, dit-il, de créer une commission chargée spécialement des questions d’urgence.