Actuellement en vente-Courrier Confidentiel N°86, 25 Juin-09 Juillet 2015 (500 F)

LES NON-DITS DE L’AFFAIRE GUIRO : 3 433 803 419 FCFA découverts !

GUIROOMais où l’ex-Directeur général des douanes, Ousmane Guiro, a-t-il obtenu tout cet argent ? Il n’y a pas que les 1 906 190 604 FCFA retrouvés dans ses cantines. Le rapport d’expertise immobilière, réalisé par l’agence GELPAZ, révèle qu’il était multimilliardaire. Nous avons feuilleté le document. Voici le contenu.

LES NON-DITS DE L’AFFAIRE GUIRO : «Détruisez tous les documents !»

GuiroL’ex-Directeur général des douanes, Ousmane Guiro, sera-t-il de nouveau à la barre ? Le Procureur général, Laurent Poda, a formulé un pourvoi en cassation contre la décision rendue le 22 juin par la Chambre criminelle de la Cour d’appel de Ouagadougou. La peine de Guiro (deux ans de prison avec sursis, 10 millions de francs CFA d’amendes et confiscation de 900 millions de francs CFA sur les 1, 9 milliard retrouvés dans ses cantines) pourrait donc revenir bientôt sur la table des juges. Mais il n’y a pas que ce dossier brûlant qui accable Guiro. L’affaire des «fausses décisions d’exonérations douanières», qui a fait perdre à l’Etat, en 2007, 390 472 420 francs CFA, lui colle à la peau. Le juge d’instruction, Stéphane Sory, qui avait refusé toute immixtion politique dans le traitement du dossier, a été dessaisi. Il avait délivré un mandat de dépôt contre Guiro. Mais le procureur du Faso de l’époque, Issa Kindo, avait aussitôt «piqué» une colère. Et le ministre de la Justice, Zakalia Koté, avait donné le «coup de poignard» final : «Guiro n’est pas n’importe qui», avait-il martelé. Même son de cloche du côté du Premier ministre d’alors, Tertius Zongo. Et Guiro échappa ainsi à la prison ! Un fait étrange va se produire par la suite: Ousmane Guiro, dans sa tunique de DG des douanes, a ordonné, le 16 février 2009, aux chefs d’office des douanes de «détruire, au plus tard le 30 avril 2009», tous les documents douaniers «datant de plus de trois ans, conservés dans leurs offices». Et ce n’est pas tout.

VICTIMES DE L’INSURRECTION POPULAIRE : Zida va-t-il bloquer le dossier ?

zidaL’affaire continue de susciter des gorges chaudes. Qui a tiré, à balles réelles, sur les manifestants aux mains nues les 30 et 31 octobre et le 2 novembre 2014 ? Qui a ordonné de tirer ? Le ministre de la Défense, Yacouba Isaac Zida, deux patates chaudes entre les mains : le Général Gilbert Diendéré et le

DISPARITION DE GUILLAUME SESSOUMA ET DABO BOUKARI : L’Université de Groningen écrit à Blaise Compaoré

Blaise ccccomp

La disparition du professeur d’université Guillaume Séssouma et de l’étudiant en 7è année de médecine, Dabo Boukari , respectivement en 1990 et 1990, avait fortement choqué les responsables de l’Université de Groningen, au Pays-Bas. Ils ont adressé, le 6 mai 1991, une lettre salée au Capitaine Blaise Compaoré. Ce dernier a dû la ranger dans ses tiroirs. Mais suite à notre article relatif au verdict de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples après la plainte déposée par le MBDHP sur les violations flagrantes de droits humains au Burkina (Voir CC N° 85 du 10 juin 2015), elle a refait surface. Un prof de l’Université de Ouagadougou dans les années 90 a fait sortir des archives ce précieux document. «Nous vous demandons, avec insistance,



SAPE ERROR: Нет доступа на запись к файлу: /htdocs/templates/yoo_flux/images/cache/4ca4a8b516e35555f199ac692b348505/links.db! Выставите права 777 на папку.