Actuellement en vente - CC N°67 du 10 au 24 Octobre - (500 FCFA)

MODIFICATION DE L’ARTICLE 37 : Ce que prépare le Président

blaise compEchec et mat ! La nouvelle stratégie du Président Compaoré a mal tourné. Se sentant de plus en plus coincé, il avait vite fait d’initier, le 23 septembre dernier, un «dialogue» entre la majorité et l’opposition. Il a voulu s’appuyer sur cette béquille politique pour rebondir. Mais comme un oiseau atteint en plein vol par un projectile, son espoir, battant de l’aile, s’est effondré. Le «fameux dialogue», qu’il a personnellement mis en scelle, vêtu de sa tunique de «grand médiateur», s’est soldé par un échec. Mais le «patron», comme on l’appelle dans les couloirs du palais de Kosyam, n’a pas encore dit son dernier mot. «Il tient absolument à la modification de l’article 37 de la Constitution; il veut se représenter en 2015», confie l’un de ses proches. Voici ce qu’il prépare.

MAJORITE-OPPOSITION : Les non-dits du «dialogue»

blaiseBlaise Compaoré était vraiment «coincé». Et il cherchait, à tout prix, une porte de sortie. Il avait fondé ses espoirs sur le dialogue majorité-opposition. Il savait qu’il y aurait forcément des points de désaccord. Mais à ses yeux, cela ne constituait pas, en soi, un problème. Voici ce qu'il avait prévu.

SITUATION NATIONALE : Mais où va l’ADF/RDA ?

adfL’Alliance pour la démocratie et la Fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) est, au regard du contexte actuel, dans une position de force. Elle est courtisée aussi bien par le parti au pouvoir que par l’opposition. Le CDP a fortement besoin de ses 18 députés pour

MINISTERE DE LA DEFENSE : 5 088 641 080 FCFA en 2014 pour les factures d’eau, d’électricité et de téléphone

armeeLes factures d’eau, d’électricité et de téléphone du ministère de la Défense ont coûté, en 2013, 4 341 280 000 FCFA. Ce chiffre a connu une hausse en 2014. Selon les prévisions actuelles, à la fin de cette année, 5 088 641 080 FCFA auront été dépensés. Soit un taux d’accroissement de 17, 2% par rapport à 2013. Ce ministère, dirigé par Blaise Compaoré, aura besoin en 2015, au titre des dépenses de fonctionnement (y compris les consommations d’eau, d’électricité et de téléphone), de

ARBA DIALLO A PROPOS DE L’ASSASSINAT DE SANKARA «C’était un homme d’une grande intelligence !»

arba-dialloLe député-maire de Dori, Hama Arba Diallo, président du PDS/Mètba (parti d’opposition) s’en est allé dans la nuit du 30 novembre au 1er octobre. C’est lui qui, en juillet dernier avait brandi le carton rouge contre Blaise Compaoré, s’opposant ainsi farouchement au pouvoir à vie. Il était un militant actif de l’alternance politique. Pratiquement toute sa vie, il s’est investi au profit du «pays des hommes intègres». Il a occupé plusieurs hautes fonctions, tant au plan national qu’international. Parmi ses casquettes, il y a celle de Conseiller du Président Thomas Sankara (entre 1985 et 1987). Voici le regard qu’il a porté sur l’assassinat du leader de la Révolution d’août et l’analyse qu’il faite a des tenants du pouvoir actuel dans une interview accordée, en 2010, au site www.thommassankara.net.